Saint-Saëns – Violin Sonata No.1

st-saens-1

Saint-Saëns –  Violin Sonata No.1 – Berceuse / Triptyque

Avril 2013
Fanny Clamagirand, Violon
Vanya Cohen, Piano

itunes-1            logos-stsaens1


Violin Sonata No.1 in D minor, Op.75 – 23:34
Berceuse, Op.38 – 5:10
Elégie, Op.160 – 4:41
Elégie, Op.143 – 5:13

Sarabande et Rigaudon, Op.93 – 8:10
Romance, Op.37 – 6:14
L’air de la pendule – 1:05
Triptyque, Op.136 – 13:26


Diapason - Juin 2013
Guillemet  On retrouve dès la Sonate n°1 fort bien construite et équilibrée, des phrasés sensibles, une virtuosité toujours sur la pointe des pieds (jusque dans l’agitato des mouvements extrêmes). Autant de qualités partagées par le piano de Vanya Cohen… Nos deux interprètes susurrent avec délicatesse la Berceuse et la Romance op 37… et le Rigaudon danse d’un archet souriant… un Prémice où Fanny Clamagirand préserve la souplesse du chant mélodique… une Joyeuseté pleine de mordant où rebondissant avec esprit, le duo s’en donne à coeur joie.
François Laurent 



Classica   - Juillet-août 2013
Guillemet  Nous ne saurons que répéter ce que nous disions déjà à propos des concertos : Fanny Clamagirand est une violoniste de premier plan, techniquement parfaite… et surtout d’un goût parfait, ce qui signifie qu’elle ne cherche pas l’effet, que son art, comme celui de Saint-Saëns n’est pas démonstratif mais passe par une profonde comprehension du style des oeuvres, avec ce que cela suppose d’équilibre entre la sensualité, la virtuosité étincelante, l’expressivité…

Jacques Bonnaure

 


Retour Retour