Biographie

Fanny Clamagirand – Violon

Fanny Clamagirand s’impose depuis plusieurs années comme la révélation du violon français. Son élégance, son jeu brillant, ses interprétations mêlant sensibilité et autorité ont été salués de nombreuses fois par la critique. Son engagement et son talent sont soutenus par de nombreuses organisations et de grandes personnalités comme Anne-Sophie Mutter.

Fanny commence le violon à 7 ans. Elle étudie auprès de Larissa Kolos, avant d’intégrer directement, à 16 ans, le cycle de Perfectionnement du Conservatoire de Paris, dans la classe de Jean-Jacques Kantorow. Elle poursuit ses études avec Itzhak Rashkovsky, à Londres, au Royal College of Music, où elle obtient un « Diplôme d’Artiste » en 2004. Elle reçoit ensuite les conseils de Pavel Vernikov au Konservatorium de Vienne et à la Scuola di Musica di Fiesole (Italie). Fanny a suivi en parallèle de nombreuses classes de maître, entre autres avec Zakhar Bron, Ida Haendel, Michèle Auclair, Vadim Repin, Pierre Amoyal, Jean-Claude Pennetier et Shlomo Mintz. Elle participe à l’Académie de Verbier en Suisse, la Masterclasse Internationale de violon Keshet Eilon en Israël, l’Académie de Musique de Lausanne.

Couronnée en 2007 aux Masters de violon de Monte Carlo par le Prix unique « Prince Rainier III », nommée « Révélation Classique Adami 2006 », 1er Prix F. Kreisler (2005), Prix Emily Anderson de la Royal Philharmonic Society (2004), Prix Spécial Y. Menuhin (2000), 5ème Prix H. Wieniawski (1997), 1er Prix L. Spohr (1995)…, c’est sur la scène des plus grandes salles et des plus importants festivals qu’elle construit sa carrière : Wigmore Hall et Royal Festival Hall de Londres, Victoria Hall de Genève, Konzerthaus de Berlin, Konzerthaus de Vienne, KKL de Lucerne, Smetana Hall de Prague, DR Konzerthuset de Copenhague, Toppan Hall de Tokyo, National Concert Hall de Taipei, Opera House de Tel-Aviv, Carnegie Hall de New York, Cultural Center de Chicago, Teatro Municipal de Rio de Janeiro, Académie Santa Cecilia à Rome, Opéra de Montecarlo, Grand Théâtre de Provence à Aix, Théâtre des Champs-Elysées, Auditorium de Radio France, Théâtre Mogador, Salle Gaveau, UNESCO et Auditorium du Louvre à Paris…, Festivals de Saint-Denis, Verbier, Lucerne, Menuhin à Gstaad, Saintes, Colmar, Besançon, Flâneries Musicales de Reims, Montpellier Radio France, Menton, Antibes Génération Virtuoses, Un Violon sur le Sable de Royan, Folles Journées de Nantes, Bilbao, Tokyo, « Les Palais de Saint- Pétersbourg », West Cork Chamber Music Festival, Chelsea Music Festival de New York, Società dei Concerti di Milano, …

Elle se produit en soliste avec les orchestres philharmoniques de Vienne, Londres, Monte-Carlo, le National de France, National Bordeaux Aquitaine, National du Capitole de Toulouse, National de Lorraine, National de Montpellier, National des Pays de la Loire, National Philharmonique de Russie, Malmö Symphony, Münchner Symphoniker, Jerusalem Symphony, Danish Radio Symphony, Orchestre du Teatro La Fenice, Royal Bangkok Symphony, Wiener KammerOrchester, Israel Chamber Orchestra, Irish Chamber Orchestra, Sinfonia Finlandia, Sinfonia Varsovia, Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre d’Auvergne, Orchestre Français des Jeunes… aux côtés de chefs et d’artistes tels D.R. Davies, F. Welser-Möst, J.C. Casadesus, T. Sokhiev, A. Altinoglu, J. Axelrod, D. Reiland, F. Gabel, K.D. Masur, J.J. Kantorow, G. Kremer, A.S. Mutter, A. Tamestit, M. Rysanov, L. Berthaud, K. Buniatishvili, A. Laloum, N. Angelich, E. Lesage, M. Porat, A. Kantorow, L. de la Salle, R. Saitkoulov, D. Bismuth, X. Phillips, Y. Levionnois, P. Wiespelwey, G. Hoffman, R. Sévère, J. Bliss, …

Fanny est aussi une invitée régulière d’émissions de radio et de télévision françaises et étrangères. Ses concerts sont fréquemment diffusés en direct sur France Musique ou Radio Classique.
En 2012 elle se produit dans l’émission des « Stars de Demain » sur Arte, présentée par Rolando Vilazon.

Sa discographie importante a reçu de nombreux éloges et distinctions émanant de la presse spécialisée.

Elle compte notamment les Six Sonates pour violon seul d’Ysaÿe (Nascor ; 2007), un premier disque « Choix France Musique » et « Talents Fnac », particulièrement remarqué et qui fera l’objet en 2010 d’une collaboration “live” à Tokyo avec le danseur et chorégraphe japonais Saburo Teshigawara dans son spectacle “Obsession”. Suivent ensuite les Trois Concertos pour violon de Saint-Saëns (Naxos ; 2010 / CHOC Classica), puis un cycle, en trois volumes, dédié à l’intégrale des oeuvres pour violon et piano de Saint-Saëns (Naxos ; 2013 à 2021), le Concerto « Missing » d’Edith Canat de Chizy, créé avec l’Orchestre National de France sous la direction de John Storgårds (Solstice “Visio” ; 2019) et le Concerto de Beethoven mis en regard de « Distant Light » de Peteris Vasks, enregistrés avec l’English Chamber Orchestra et Ken-David Masur (Mirare ; 2020).

D’autre part, Fanny est régulièrement sollicitée pour prendre part à des jurys de concours internationaux ou pour mener des Masterclasses.

 

Fanny joue un Matteo Goffriller fait à Venise en 1700.